palette d’outils

 Présentation de la palette d’outils utilisés

 

 l’ennéagramme

L’ennéagramme est un système d’étude de la personnalité. Dynamique, il décrit neuf façons, fondamentalement différentes, de penser, de sentir et d’agir. Chacun de ces neuf types a son propre filtre de perception du monde et des choses. Ce filtre détermine notre façon de faire attention et de mobiliser notre énergie. Chaque type propose une croyance concernant nos besoins et nos attentes de la vie. Chacun de nous a développé un de ces neuf modèles pour protéger un aspect du Soi qui s’est senti menacé au cours du développement de notre personnalité. La découverte de notre type dans l’ennéagramme nous renseigne sur notre « vrai Moi ».Nous pouvons alors mieux comprendre les motivations inconscientes qui sous-tendent notre comportement. Découvrir notre type dans l’ennéagramme nous incite à apporter un changement positif dans notre vie. Cette découverte peut nous permettre d’améliorer notre relation à nous-mêmes et aux autres, et de mieux percevoir les défis qui nous attendent dans l’existence.

 le MBTI 

Le Myers Briggs Type Indicator (MBTI) est un outil d’évaluation psychologique déterminant le type psychologique d’un sujet, suivant une méthode proposée en 1962 par Isabel Briggs Myers et Katherine Cook Briggs. Il sert comme outil dans les identifications des dominantes psychologiques des personnes dans des cadres liés au management ou aux problèmes dans le cadre des relations interpersonnelles. C’est ainsi que les seize types psychologiques de base se sont développés. Les préférences sont donc finalement les suivantes :

  •  Orientation de l’énergie : Extraversion / Introversion
  • Recueil d’information : Sensation /Intuition
  • Prise de décision : Pensée / Sentiment
  • Mode d’action : Jugement /Perception

l’analyse transactionnelle 

Quels rôles jouez-vous dans votre vie ? Chaque jour, nous sommes amenés à jouer des rôles multiples. Au gré des situations et des personnes rencontrées, nos attitudes varient, plus ou moins consciemment. C’est ainsi que nous exprimons notre personnalité. Selon la théorie de l’ Analyse Transactionnelle, nous pouvons nous trouver tour à tour dans les personnages du « Parent », de l' »Adulte » ou de l' »Enfant » et, dans la logique de chacun de ces rôles, nous placer dans un rapport de domination, d’échange ou de soumission, exprimer librement nos émotions ou au contraire les retenir. La vie peut ainsi se comparer à un théâtre dans lequel nous portons différents masques selon les circonstances mais toujours en suivant un script bien établi. Comprendre ces jeux de communication (ces « transactions ») et les décrypter, analyser nos comportements, nos paroles, nos émotions : ceci peut nous éviter de devenir prisonnier d’un type de réaction, et de rejouer toujours la même scène et le même rôle dans un film qui ne correspond pas forcément à notre réalité profonde. Mieux nous connaître, savoir comment les autres nous perçoivent peut nous détourner des pièges dans lesquels nous tombons, nous empêcher de reproduire trop souvent les mêmes erreurs et de revivre les mêmes scénarios dans nos relations aux autres, en couple, en famille, ou dans notre contexte professionnel… Depuis plus de quarante années l’approche de l’Analyse Transactionnelle est ainsi utilisée pour le développement de soi, les bilans de compétences, la dynamique des groupes.

 la PNL 

La programmation neuro-linguistique (PNL) est un ensemble de techniques de communication et de transformation de soi qui s’intéresse à nos réactions plutôt qu’aux origines de nos comportements.  Elle privilégie le comment au pourquoi, propose une grille d’observation pour améliorer la perception que nous avons de nous-mêmes et des autres. Elle permet également de se fixer des objectifs et de les réaliser. C’est une boîte à outils, dont la clé réside dans le langage et l’utilisation que chacun de nous fait de ses cinq sens et de son corps. Son but : permettre de programmer et reproduire ses propres modèles de réussite. Le corps ne ment pas, mais le seul langage verbal reste toujours ambigu, c’est pourquoi il faut vérifier la cohérence entre le verbal et le non verbal et creuser les dissonances que l’on peut détecter. La PNL est une discipline née dans les années soixante-dix en Californie, à l’initiative de deux chercheurs universitaires, John GRINDER (Docteur en Linguistique) et Richard BANDLER (Docteur en Informatique), passionnés par le thème de l’excellence. Qu’est-ce qui fait que certaines personnes réussissent pleinement leur vie personnelle, sociale, professionnelle ? Qu’est-ce qui distinguent les génies du commun des mortels ? Construite d’après l’observation de grands thérapeutes modernes, la PNL a modélisé des techniques, stratégies, approches touchant à l’apprentissage, au développement de l’être humain et de ses capacités à communiquer et à changer. Définition :

  • P = Programmation : La P.N.L exploite l’analogie entre le fonctionnement du cerveau et celui des ordinateurs, c’est à dire la mémoire et la notion de programmation. Nos actions suivent des étapes de programmation proches de celles présentes dans les ordinateurs. Le terme Programmation correspond donc à notre aptitude à produire, reproduire et appliquer des programmes comportementaux. Il se rattache à nos processus internes.
  • N = Neuro (neuropsychologie) : la P.N.L s’inspire des récentes découvertes sur la neurologie du cerveau, et notamment sur la spécialisation fonctionnelle des hémisphères cérébraux. Le terme Neuro correspond à nos perceptions sensorielles. Il détermine notre état intérieur au niveau neurologique, et notre état émotionnel. Il se rattache donc directement à nos émotions et aux réactions qu’elles engendrent.
  • L = Linguistique : ce terme se réfère aux moyens de la communication humaine, c’est à dire au comportement verbal et non verbal. Il se rattache aux comportements extérieurs que nous manifestons pour communiquer.

La PNL est fondamentalement pragmatique et s’intéresse au « comment » (comment ça fonctionne, etc.) plutôt qu’au « pourquoi ».

 la CNV

Elle permet de respecter une écologie d’existence, de coopération pour que chaque personne ait la possibilité de s’épanouir dans une certaine sécurité. Dans ce sens, nous concevons que la communication consciente et non violente aide à sortir des patterns de jugements (malentendu ou un mal-écouté), de peurs, de méfiances et d’hostilités pour développer une lucidité qui se traduit dans la pratique par des attitudes, et des techniques de non-violence. Cette philosophie et ces outils changeront votre communication, votre prise de décision, votre relation à vous-même et votre gestion positive des conflits … Elle repose sur 4 éléments dont nous devons avoir conscience :

  •  Nous réagissons à quelque chose que nous observons, que nous entendons ou que nous disons.
  • Cette observation suscite en nous un ou plusieurs sentiments.
  • Ces sentiments nous renseignent sur nos besoins.
  • Ayant pris conscience de nos besoins, nous pouvons enclencher une demande ou encore une action concrète.

Il faut savoir distinguer la narration des faits de leur interprétation. Le jugement encage l’autre, la réalité nous encage nous-mêmes. Lorsque je juge, je ne m’interroge ni sur moi-même ni sur l’autre. Il n’y a pas de jugement définitif, tout est mouvement ! La vie est mouvement, les sentiments aussi. Donc, je dois me donner le temps d’intégrer ce qui se passe avant de décider quoi que ce soit.Nous avons besoin de nous situer par rapport aux choses et aux êtres (c’est à dire savoir où nous en sommes, si nous apprécions ou pas, si ce que nous vivons ou voyons correspond à nos valeurs, à notre vision du monde, si nous voulons continuer ou changer, ce que nous pouvons faire pour changer.) et d’exercer notre discernement. Nous avons besoin que la vie ait du sens. Cessons donc de juger mentalement et accueillons les choses comme elles sont. Il faut donc vérifier ce qui se passe : quelle est la réalité, quels sont les faits ?

l’approche orientée solutions

Cette approche s’attache beaucoup au langage, aux croyances et aux solutions du coaché. Elle a un parti pris pour le positif et le succès. Elle s’intéresse aux solutions et aux stratégies du coaché moins au problème. En outre, cette approche ne cherche pas à trouver ou à débattre d’une explication logique du problème. La perception du coaché des causes de son problème est acceptée et peu de temps est consacré à analyser le problème ou le passé. Toute l’énergie est plutôt orientée vers l’objectif, le futur et les solutions pour y parvenir. L’intervention cherche à rester le plus simple possible. Cette approche vise à introduire chez le coaché une « différence qui fait une différence ». En effet, une petite différence est suffisante pour amener un changement chez le client et faire boule de neige. Ce qui importe est d’amorcer un premier pas et de supporter le client à poursuivre dans la direction désirée. Pour conclure voici les trois règles de cette approche qui se veut anti théorie :

  • Si ça marche, ne le changez pas !
  • Une fois que vous connaissez ce qui marche, faites davantage ce qui marche !
  • Si ça ne marche pas, cessez-le et faites quelque chose de différent !

l’EFT

L’EFT est une technique énergétique, de la même famille que l’acupuncture, l’acupression, le shiatsu, la kinésiologie , la réflexologie etc…, qui consiste en un rééquilibrage des flux énergétiques qui circulent le long des méridiens.
Avant tout l’EFT trouve ses racines dans la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) dont le but est d’assurer la libre circulation de l’énergie dans le corps humain afin de maintenir ou de retrouver la santé. Les médecins chinois ont ainsi montré qu’en stimulant des points précis du corps, il était possible de lever les blocages énergétiques et d’équilibrer l’énergie générale d’une personne, ce qui va lui redonner sa vitalité et relancer ses processus d’auto-guérison.
L’EFT prend sa source en 1980, grâce au Dr Roger Callahan, médecin psychiatre, avec la TFT( ou Thérapie du Champ Mental). Il observe comment une patiente qui avait une phobie de l’eau et résistait à tous les traitements, guérit instantanément après lui avoir tapoté sur quelques points de méridiens d’acupuncture situés sur son visage.

L’EFT (Emotional Freedom Technique) ou technique de libération émotionnelle est donc une technique d’une simplicité et d’une très grand souplesse.

Elle nous libère de nos émotions négatives et nous permet de retrouver :

  • Calme
  • Sérénité
  • Confiance en nous
  • Nos capacités d’auto guérison du corps
  • Et tout simplement de nous sentir bien tout le temps, en toutes circonstances.