Témoignage : premier rendez-vous chez l’hypnothérapeute

J’ai accompagné Bertrand, je lui ai demandé de bien vouloir témoigner de son expérience :

Je me souviens de mon premier rendez-vous avec mon hypnothérapeute.
C’est un homme agréable qui m’accueille, me voilà un peu rassuré.  Il m’invite à m’assoir, je lui expose mon problème :
« Voilà, je souhaite travailler ma confiance en moi. Je manque d’assurance, je doute trop, je n’ose pas dire ce que je pense et dire non m’est impossible.
Si je viens vous voir aujourd’hui, c’est que j’ai enfin pris la résolution de m’en sortir !. Je me suis encore fait avoir hier. Mon supérieur m’a demandé de réaliser un travail en urgence et dans un délai irréalisable. J’ai dit oui… J’aimerais tellement m’affirmer plus ! Mais si j’ai attendu si longtemps, c’est aussi parce que je ne sais pas quoi penser de l’hypnose et surtout d’une séance.
Que s’y passe t-il ? On entend tellement de choses… Et puis il y a celui qui passe à la télévision et qui tourne des personnes en dérision en leur faisant faire n’importe quoi. »

Il me répond :
« C’est courageux de venir alors que vous avez une vision plutôt négative, en tout cas pas précise de ce qu’est l’hypnose. Et en plus vous ne me connaissez pas.
L’hypnose qui s’appelle aussi état de conscience modifiée, est un état que nous avons en nous, il est entre l’éveil et le sommeil. On n’y fait pas particulièrement attention, pourtant il souvent là :

  • c’est le matin, vous êtes au lit et vous émergez,
  • vous êtes dans le train en voyage  pendant que vous regardez le paysage défiler,  vous commencez à laisser votre esprit flâner,
  • vous êtes concentré derrière votre écran d’ordinateur à réaliser un tableau, à rédiger un texte,
  • vous êtes au cinéma et vous vivez les émotions des acteurs à l’écran, vous êtes dans l’ambiance du film,
  • vous peignez un tableau et la créativité vous accompagne,
  • vous êtes en cours et l’enseignant de sa voix monotone vous fait partir ailleurs,
  • le plus représentatif comme exemple est quand vous êtes au volant de votre voiture. Ne vous est-il pas déjà arrivé de vous demander ce que vous avez fait les derniers kilomètres ? le feu, le stop, etc.

Dans ces moments là, vous ne voyez plus le temps défiler, vous pouvez même oublier de vous nourrir, ou bien laisser refroidir votre café, ou encore zapper une autre tâche à faire.
Vous êtes dans un état de conscience modifiée, vous êtes en état hypnotique. Et comme vous le remarquez, pas besoin d’un hypnothérapeute, vous le faites naturellement et plusieurs fois par jour. Cet état de conscience modifiée intervient au niveau du cerveau limbique, centre des émotions et du système immunitaire ».

Il me propose alors de tenter une première expérience, en gardant le contrôle de mes faits et gestes :
« Vous aurez le droit de rire, de vous gratter le nez, ou tout ce que vous voulez d’autres pendant notre expérience. Je vous demanderai d’être attentif à votre sensation corporelle et mentale.
Vous aurez le loisir de faire cette observation, car on est détendu et en même temps comme gagné par de la curiosité ».

Je me détends un peu plus, il me pose encore des questions sur mon manque de confiance, il m’explique ce que nous allons faire ensemble et il m’invite à commencer l’expérience.
Après plus d’une heure, je me suis senti détendu et relaxé. Je me souvenais bien de tout, sauf d’une histoire qu’il m’a racontée. Je n’ai pas tout compris.

Je me sens bien, je verrai plus tard si cela a marché.